le pilori

Archive for the ‘Internet’ Category

Personnellement, je ne signe jamais de pétition (disons plutôt, rarement), en tout cas jamais sans lire au préalable un peu tout ce que je trouve sur le sujet de la fameuse pétition. Ce qui fait qu’au bout du compte, je signe très peu dans l’année. D’ailleurs, ma signature est retranscrite sur un vieux Post-it collé au mur. Il ne faudrait quand même pas que je vienne à l’oublier.

J’ai cédé.
C’est vrai. Dernièrement, j’ai cédé. J’ai fauté ! Avec une demoiselle blogueuse qui postait pour qu’on signe une pétition du WWF pour sauver des tigres quasi SDF. Pourtant, Saint Joseph sait combien j’aime pas spécialement les descentes de lit, d’autant qu’on peut toujours glisser dessus en se levant les mauvais matins, ceux à pied gauche. J’ai cédé que voulez-vous. Je ne sais pas si je dois le regretter. La jeune blogueuse avait de beaux arguments à présenter pour la défense du monstre.

J’aurais dû me méfier.
Il y avait pour allécher le badaud une sorte de jeu (on les voit fleurir sur les blogs professionnels ces derniers temps, c’est le printemps me direz-vous), ou plutôt une sorte de carotte. Si on signait, on pouvait voir sa photo d’identité ajoutée à une photo mosaïque représentant une grosse tête de Tigre récupérée dans un pot de Nutella géant. Sympa, non ?

La chair est faible ! Telle la Magwann des petits quartiers, je ne résiste pas à l’appel du Nutella.

J’ai signé quand même.
La boulette, quoi. Ca arrive à tout le monde en même temps. J’en fais beaucoup ces derniers temps à ce qu’il paraît.

Résultat : le Tigre m’a dans le nez.
Exactement. Moi le généreux donateur de signature, j’ai ma petite photo, mon petit bout de moi-même, ma seconde de gloire invisible personnelle, avec ID personnel, presque un Happy Fews, sur le tarin de la bête. Oui, le tarin ! Fichus écologistes à la noix de pécan ! Je vous le dit, faudrait jamais signer la tout de suite. Faudrait prendre son temps, réfléchir à deux fois, peser le pour et le contre, comme décris un peu plus haut, et signez, si on le souhaite, en toute conscience.

La prochaine fois, je lâche le chien.
Ca va saigner, c’est moi qui vous le dit. La Thérèse, elle a beau être peureuse, elle aime pas qu’on se foute sa gueule. Ils vont morfler les pétitionneurs de boulevard. Tiens, quand je repense à ce jeune fumier déguisé en blonde à qui j’ai roulé une pelle… Ahrrr ! Ils me dégoûtent ! Sont prêt à tout pour vous faire les poches. Reculent devant rien, les bougres. Si je le retrouve ce faux blonde, je lui pique son tronc. Si.

Ils vous approchent avec le tee-shirt bariolé et le sourire carnassier, c’est tout juste s’ils n’ont pas un ballon pour les gosses, un dentier d’occase pour les vieux. Prêt à tout pour une signature. Signature qui a quelle valeur en réalité quand celui qui a signé veut juste un ballon ou sa gueule en photo dans celle du tigre ?

J’avoue ne pas très bien saisir le but des associations qui pratiquent, non plus l’information de l’électeur, mais le marketing direct à l’attention des consommateurs (de lait en bouteille, d’O.N.G., de produits bio…). Ca a commencé avec Act-Up et Greenpeace. Ils se battent comment au juste, selon quels critères ? Leurs Logos respectifs sont hypes, la notoriété de la marque est à la hausse, sûrement. Ils touchent les CSP +, ceux qui comptent. Il doit y avoir un concours entre O.N.G., je vois que ça. Celui qui a le plus de signatures, le pétitionneur du mois, gagne un voyage au Darfour ?

Que voulez-vous, la culture du résultat est partout. Sarkozy est bel et bien le Président de tous les français.

Je crois que c’est clair ! Ca tire dans tous les sens ici, en Blogosphérie inférieure !
Scusez M’ssieurs dames, je suis nouveau, et j’ai pas tout compris des bonnes moeurs de la contrée, on dirait !

Par exemple, vous répondez à un gaillard qui vous a jamais vu et que vous avez jamais vu sur un ton badin. En gros, vous lui dites du bien de ses différents blogs (et oui, ça m’arrive), puis, à propos de tous les posts que vous recevez suite à des commentaires (francs, mais pas tendres) laissés sur d’autres blogs, vous croyez bon d’ajouter que vous vous foutez de vous faire une sale réputation, qu’au pire ça vous ferait même plaisir. Et là, le gars que vous connaissez pas, il vous répond en tchétchène dans la seconde, il ventile façon puzzle : il dit qu’en effet, vous êtes bien le fichu salaud dont il a entendu parler, et que lui, il aime pas les gens qui veulent faire grimper leur trafic artificiellement !

Là évidemment, vous regardez votre écran avec des yeux ronds de poisson, vous scrutez vot’clavier (oui, y a bien toutes les touches), ma cam, ben elle est éteinte, et puis comme je suis pas tout nu, j’m’en fou un peu !

moi en Tchétchénie Inférieure

De là, vous allez avec vos petits doigts sur ses blogs au gaillard, constatez qu’il y a des concours un peu partout, vous demandez bien pourquoi il aime pas les gens qui font grimper leur trafic artificiellement celui-là (qui pourtant a un bien gentil sourire) ?

Mon commerce équitable.
Juste pour dire aux deux trois lecteurs que j’ai (et qui me suffisent amplement) que mon commerce est équitable. Je n’ai rien à leur vendre si ce n’est des billets gratuits. Par courtoisie pour ceux qui ont des bouches à nourrir, je promets de ne pas venir paître dans leurs champs. Pour faire dans la simplicité volontaire, je ne répondrais plus non plus aux commentaires de ce blog, même les très gentils et qui font très plaisir.

Par contre, je m’autorise, si ça gène pas trop, à rendre des petites visites aux blogueurs que j’aime. Je vais continuer à les lire, bien évidemment mais dans un silence religieux. St-Joseph, Ste Prada, priez pour moi, pauvre pêcheur finistérien…

Mais chuuuut ! Je préfère laisser s’exprimer ceux qui ont des choses à dire.

Il m’en souvient, doux souvenir sucré, j’en ris encore, parfois, en sirotant mon jus de pomme alcoolisé le soir à la veillée. Elle, ma concubine, et aussi sa meilleure copine, à deux elles riaient à jolies gorges déployées :

« Internet ? Marchera jamais ! Crois moi, Roro et moi, on est la mode, la tendance, la Cool attitude ! Marchera jamais ! Nan ! »

Regardez la, avec son maigre canife de boucher, cinq ou six ans après ! « Marchera jamais Internet ! »

Mon new Jeans top !

Quand je pense à tous ces jeans, robes, tee-shirts, chaussures, gadgets, livres : bref, tout cet argent qu’elle a claque en ligne !


Le mot du directeur

La direction vous souhaite la bienvenue dans son établissement de divertissements.

La direction décline toute responsabilité quand aux sentiments que la lecture de ces lignes pourrait occasionner.

La direction ne pourra en aucun en être tenue pour responsable.

La direction exprime son point de vue au travers de ces "articles" exclusivement.

La direction vous garantit une liberté absolue dans vos commentaires : cet espace là vous appartient entièrement.

LE DIRECTEUR


Articles les plus consultés

Archives Locales

Blog Stats

  • 57,135 hits